Top 5 des sources d’inspiration pour écrire de la SF

Tout le monde le sait : écrire un lire, ce n’est pas une mince affaire. Même si ça reste une partie de plaisir, dans le sens littéral du terme !

Et pour pouvoir offrir un contenu autre qu’une série de pages blanches en hommage au vide d’un monde post-apocalyptique, il faut avoir de l’inspiration. Et voici cinq manières d’en avoir :

 

1. Le Cinéma

L’année 2015, bien que sombre sur bien des plans, aura au moins eu le mérite d’accoucher d’un certain nombre de pépites cinématographiques dans le domaine de la science-fiction : Mad Max: Fury Road, Star Wars: The Force Awaken ou encore Ex Machina.

Regarder un film de science-fiction, c’est s’immerger dans un autre monde, ressentir l’intense émotion et la complexité d’un univers magique, effrayant, immense et fantastique.

Qu’il s’agissent des dialogues, des environnements majestueux à décrire ou des personnages, les films de ce genre regorgent – chacun à leur manière -d’une inspiration profonde. Et avec l’évolution spectaculaire des effets spéciaux, la rétine en prend souvent pour son grade.

Attention néanmoins à bien faire la différence entre cinéma et écriture : les deux ne se narrent pas, ni ne se décrivent de la même façon !

A vos plumes & touches d’écrans, Mesdames et Messieurs !

2. La Télévision

Le monde du petit écran n’a rien à envier à ses homologues en plus grande résolution : entre Falling Skies, The 100 ou le retour de The X-Files, les exemples ne manquent pas et je n’aurai jamais assez de place pour tous les citer !

Le format épisodique d’une série TV peut être utile à l’écriture d’un livre, dont le système de chapitre – et donc d’épisodes – peut se calquer sur le modèle d’une série TV qui vous inspire.

Sans toutefois la recopier bêtement !

3. Le Jeu Vidéo

Fallout 4, Halo Guardians, Xenoblades Chronicles…si ces noms de vous disent rien, c’est que le jeu vidéo ne vous parle pas. Et pourtant, il devrait !

En plus d’offrir un spectacle grandiose, les jeux vidéos fournissent une fonctionnalité dont se passent nos deux précédents exemples : l’interaction. Choisir sa voie, choix moraux, décisions…une façon de tracer la route de son propre destin, qui fait appel à la personnalité, la moralité et l’imagination du joueur.

Une manière très efficace de se créer sa propre histoire, une source d’inspiration aux multiples embranchements presque illimités. 

Et comme pour les films et les séries, les styles varient considérablement d’un jeu à l’autre ; space opéra, post-apocalyptique, pure guerre, cyberpunk ou anticipation, Il y en a pour tous les goûts !

4. L’Art

Avez-vous déjà consulté les “concept arts”, ces magnifiques croquis, dessins ou rendus 3D préliminaires, que de talentueux artistes réalisent comme premiers visuels d’un futur film (story board) ou d’un jeu vidéo ?

Si vous cherchez à décrire une scène, un paysage, un vaisseau ou une ville tentaculaire, s’inspirer du visuel peu être particulièrement enrichissant !

5. La Vie Réelle

Oui, la vie réelle. Pour de la science-fiction !

Qu’y a-t-il de meilleur, par exemple pour écrire un roman d’anticipation ou de fin du monde, que de s’inspirer de la situation géopolitique actuelle ? Voire, pour certains, de reprendre des caractéristiques de notre monde présent à des fins parodiques ou humoristiques ?

Tous les moyens sont bons pour trouver l’inspiration, et il n’existe pas un seul design, une seule ligne de page, un seul dessin ou une seule scène – tous médias confondus – qui ne s’inspire pas d’un fait, d’un objet ou d’un événement observé dans la vie réelle.

Et je ne parle même pas des innovations technologies, un filon à exploiter si vous voulez mon avis !

Alors, vous voyez ? Il est possible de s’inspirer, et de surcroît en se faisant plaisir et en passant du bon temps. Vous n’avez donc plus d’excuses pour ne rien écrire ! 🙂

 

              

Merci de votre temps de lecture !

Melchior Jourdan  / French Illustrator & Novelist     
mjourdan@live.fr / +336 62 38 81 47

Related Post

Leave a Reply